Zip Élégantes Femmes Easemax En Haut Chunky Talons Bout Pointu Cheville Haut Martin Bottillons Jaune 7akJdb1Fa

B0787ZVMFN
Zip Élégantes Femmes Easemax En Haut Chunky Talons Bout Pointu Cheville Haut Martin Bottillons Jaune 7akJdb1Fa
  • charme, joli, élégant et intelligent cheville en cuir d'origine humaine haute bottillons avec hauteur du talon environ 3,3 pouces qui est facile à tout le match avec des robes et accessoires
  • conçu avec bout pointu fermé, talons hauts blocs de haut, fermeture à glissière côté, le cuir, la cheville haute et semelle en caoutchouc pour vous rendre plus confortable, élégant et branché
  • Matériau extérieur: cuir
  • Semelle: caoutchouc gomme
  • Fermeture: zip
  • Hauteur du talon: 3,3 pouces
  • type très: talon haut
Menu
Vous utilisez un navigateur obsolète, veuillez le Scieu Dentelle Femmes En Mocassins En Cuir Décontractée Emmancher Conduite Mocassins Flats Chaussures Blanches M0tNk
.
OpenClassrooms.com
S'inscrire Botte Grand Cheville Chausson Arden De Cole Haan Ocelot Print Haircalf 75 Uk Daim Noir D5Gtm

Inscription

Pas encore membre ? Inscrivez-vous gratuitement en 30s.

Mis à jour le 14/06/2018
Licence

Ce cours est visible Bas Bleu Hommes Adidas 870jvrg2z
.

Ce cours existe en livre papier.

Vous pouvez obtenir un certificat de réussite à l'issue de ce cours.

Vous pouvez être accompagné et mentoré par un professeur particulier par visioconférence sur ce cours.

J'ai tout compris !
Connectez-vous ou inscrivez-vous gratuitement pour bénéficier de toutes les fonctionnalités de ce cours !

Sur un bon nombre de sites, l'interface d'administration est un élément capital à ne pas négliger lors du développement. C'est cette partie qui permet en effet de gérer les diverses informations disponibles : les articles d'un blog, les comptes utilisateurs, etc. Un des gros points forts de Django est que celui-ci génère de façon automatique l'administration en fonction de vos modèles. Celle-ci est personnalisable à souhait en quelques lignes et est très puissante.

Nous verrons dans ce chapitre comment déployer l'administration et la personnaliser.

Mise en place de l'administration

Les modules

L'administration Django est : il est tout à fait possible de développer un site sans l'utiliser. Pour cette raison, elle est placée dans le module, contenant un ensemble d'extensions fournies par Django, réutilisables dans n'importe quel projet. Ces modules sont bien pensés et vous permettent d'éviter de réinventer la roue à chaque fois. Nous allons étudier ici le module qui génère l'administration. Il existe toutefois bien d'autres modules, dont certains que nous aborderons par la suite : (gestion de messages destinés aux visiteurs), (système d'authentification et de gestion des utilisateurs), etc.

Accédons à cette administration !

Ce module est optionnel mais il est tellement utilisé que la configuration par défaut l'intègre désormais. Cependant, pour ceux qui auraient modifié la configuration, voici un petit rappel.

Import des modules

Tout d'abord, ayez dans votre listede votre settings.pyles applications suivantes, déjà présent au début de la liste par défaut :

En plus de l'application , les quatres autres sont nécessaires pour le fonctionnement de l'administration. Ensuite, le module d'administration nécessite aussi l'import de middlewares, normalement inclus par défaut également :

Sauvegardez le fichier. Désormais, lors du lancement du serveur, le module contenant l'administration sera importé.

Mise à jour de la base de données

Pour fonctionner, il faut créer de nouvelles tables dans la base de données, qui serviront à enregistrer les actions des administrateurs, définir les droits de chacun, etc. Si vous ne l'avez pas déjà fait au moins une fois, il faut exécuter. Ensuite, il nous faut créer un compte super-utilisateur. Il sera au début le seul compte à pouvoir accéder à l'administration.

Pour ce faire, vous devez taper la commande suivante :

Insérez les informations utilisateur que Django vous demande (nom d'utilisateur, e-mail, mot de passe).

Intégration à notre projet : définissons-lui une adresse

Enfin, tout comme pour nos vues, il est nécessaire de dire au serveur « Quand j'appelle cette URL, redirige-moi vers l'administration. » En effet, pour l'instant nous avons bel et bien importé le module, mais nous ne pouvons pas encore y accéder.

Comme pour les vues, cela se fait à partir d'un. Ouvrez le fichier. Par défaut, Django a déjà indiqué une ligne pour l'administration normalement. Votre fichier devrait ressembler à ceci :

L'administration est donc disponible à l'adresse. Nous pouvons donc tester en lançant le serveur Django. Vous pouvez dès lors accéder à l'administration depuis l'URL définie (voir la figure suivante), il suffira juste de vous connecter avec le nom d'utilisateur et le mot de passe que vous avez spécifiés via la commande.

Première prise en main

Une fois que vous avez saisi vos identifiants de super-utilisateur, vous devez arriver sur une page semblable à la figure suivante.

C'est encore un peu vide, mais ne vous inquiétez pas, nous allons bientôt pouvoir manipuler nos modèles et, rédigés dans le chapitre précédent. Tout d'abord, faisons un petit tour des fonctionnalités disponibles. Sur cette page, vous avez la . Pour le moment, seul 2 modèles, Groupes et Utilisateurs sont disponibles, par défaut. Ce sont les modèles de l'application. Chaque modèle possède ensuite une interface qui permet de réaliser les 4 opérations de base « » : , , , (littéralement créer, lire, mettre à jour, supprimer). Pour ce faire, allons dans l'administration des comptes sur notre site, en cliquant sur . Pour le moment, vous n'avez logiquement qu'un compte dans la liste, le vôtre, ainsi que vous pouvez le voir sur la figure suivante.

C'est à partir d'ici que nous pouvons constater la puissance de cette administration : sans avoir écrit une seule ligne de code, il est possible de : la filtrer selon certains paramètres, la trier avec certains champs, effectuer des actions sur certaines lignes, etc.

Pour essayer ces opérations, nous allons d'abord créer un deuxième compte utilisateur. Il suffit de cliquer sur le bouton , en haut à droite. Le premier formulaire vous demande de renseigner le nom d'utilisateur et le mot de passe. Nous pouvons déjà remarquer sur la figure suivante que les formulaires peuvent gérer des contraintes, et l'affichage d'erreurs.

Une fois cela validé, vous accédez directement à un formulaire plus complet, permettant de renseigner plus d'informations sur l'utilisateur qui vient d'être créé : ses informations personnelles, mais aussi ses droits sur le site. Django fournit de base une , par groupe et par utilisateur, offrant souplesse et rapidité dans l'attribution des droits. Ainsi, ici nous pouvons voir qu'il est possible d'assigner un ou plusieurs groupes à l'utilisateur, et des . Ces groupes peuvent être créés dans l'administration des groupes que nous avons vu sur l'accueil au début.Également, deux champs importants sont et : le premier permet de définir si l'utilisateur peut accéder au panel d'administration, et le second de donner « les pleins pouvoirs » à l'utilisateur (voir la figure suivante).

Une fois que vous avez fini de gérer l'utilisateur, vous êtes redirigés vers la liste de tout à l'heure, avec une ligne en plus. Désormais, vous pouvez tester le tri, et les filtres qui sont disponibles à la droite du tableau ! Nous verrons d'ailleurs plus tard comment définir les champs à afficher, quels filtres utiliser, etc.

En définitive, pour finir ce rapide tour des fonctionnalités, vous avez peut-être remarqué la présence d'un bouton haut de chaque fiche utilisateur ou groupe. Ce bouton est très pratique, puisqu'il vous permet de suivre les modifications apportées, et donc de voir rapidement l'évolution de l'objet sur le site. En effet, .

De même, sur l'index vous avez la liste de vos dernières actions, vous permettant de voir ce que vous avez fait récemment, et d'accéder rapidement aux liens, en cas d'erreur par exemple.

Administrons nos propres modèles

Pour le moment, nous avons vu comment manipuler les données des objets de base de Django, ceux concernant les utilisateurs. Il serait pratique désormais de . Comme dit précédemment, l'administration est auto-générée : vous n'aurez pas à écrire beaucoup de lignes pour obtenir le même résultat que ci-avant. En réalité, quatre lignes suffisent : dans le fichier, insérez ces lignes :

Ici, nous indiquons à Django de etdans l'administration. Rafraîchissez la page (relancez le serveur Django si nécessaire) et vous devez voir apparaître une nouvelle section, pour notre blog, semblable à la figure suivante.

Les fonctionnalités sont les mêmes que celles pour les utilisateurs : nous pouvons éditer des articles, des catégories, les supprimer, consulter l'historique, etc. Vous pouvez désormais créer vos articles depuis cette interface et voir le résultat depuis les vues que nous avons créées précédemment. Comme vous pouvez le voir, l'administration de la catégorie.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Au lancement du serveur, le framework va chercher dans chaque application installée (celles qui sont listées dans) le fichier, et si celui-ci existe exécutera son contenu.Ainsi, si nous souhaitons activer l'administration pour toutes nos applications, il suffit de créer un fichier dans chacune, et d'appeler la méthode sur chacun de nos modèles. Nous pouvons alors deviner que le module contient son propre fichier, qui génère l'administration des utilisateurs et des groupes.

Personnalisons l'administration

Avant tout, créez quelques articles depuis l'administration, si ce n'est déjà fait. Cela vous permettra de tester tout au long de ce chapitre les différents exemples qui seront donnés.

Modifier l'aspect des listes

Dans un premier temps, nous allons voir comment améliorer la liste. En effet, pour le moment, nos listes sont assez vides, comme vous pouvez le constater sur la figure suivante.

Le tableau ne contient qu'une colonne contenant le titre de notre article. Cette colonne n'est pas due au hasard : c'est en réalité le résultat de la méthode que nous avons définie dans notre modèle.

Ce résultat par défaut est assez utile, mais nous aimerions pouvoir gérer plus facilement nos articles : les trier selon certains champs, filtrer par catégorie, etc. Pour ce faire, nous devons créer une nouvelle classe dans notre fichier, contenant actuellement ceci :

Nous allons donc créer une nouvelle classe pour chaque modèle. Notre classe héritera de et aura principalement 5 attributs, listés dans le tableau suivant :

Nous pouvons dès lors rédiger notre première classe adaptée au modèle:

Ces attributs définissent les règles suivantes :

Désormais, il faut spécifier à Django de prendre en compte ces données pour le modèle. Pour ce faire, modifions la ligne, en ajoutant un deuxième paramètre :

Avec ce deuxième argument, Django prendra en compte les règles qui ont été spécifiées dans la classe.

Vous pouvez maintenant observer le résultat sur la figure suivante :

Les différents changements opérés sont désormais visibles. Vous pouvez bien sûr modifier selon vos besoins : supprimer une colonne, changer le tri...

Pour terminer, nous allons voir comment créer des colonnes plus complexes. Il peut arriver que vous ayez envie d'. Par exemple, afficher les 40 premiers caractères de notre article. Pour ce faire, nous allons devoir créer une méthode dans notre, qui va se charger de renvoyer ce que nous souhaitons, et la lier à notre.

Créons tout d'abord notre méthode. Celles de notre auront toujours la même structure :

La méthode prend , et nous permet d'accéder à tous ses attributs. Ensuite, il suffit d'exécuter quelques opérations, puis de renvoyer une chaîne de caractères. Il faut ensuite intégrer cela dans notre.

Pour l'utiliser dans, on peut traiter la fonction comme un champ. Il suffit donc d'ajouter à la liste, Django s'occupe du reste. Pour ce qui est de l'en-tête, il faudra par contre ajouter une ligne supplémentaire pour spécifier le titre de la colonne :

Nous obtenons notre nouvelle colonne avec les premiers mots de chaque article (voir la figure suivante).

Modifier le formulaire d'édition

Nous allons désormais nous occuper du formulaire d'édition. Pour le moment, comme vous pouvez le voir sur la figure suivante, nous avons un formulaire affichant tous les champs :

L'ordre d'apparition des champs dépend actuellement de l'ordre de déclaration dans notre modèle. Nous allons ici séparer le contenu des autres champs. Tout d'abord, modifions l'ordre via un nouvel attribut dans notre :. Cet attribut prend une liste de champs, qui seront affichés dans l'ordre souhaité. Cela nous permettra de cacher des champs (inutile dans le cas présent) et, bien évidemment, de changer leur ordre :

Nous observons peu de changements : le champ est désormais au-dessus du champ de contenu et la date ne devrait plus apparaitre (elle est auto-remplie de toute manière).

Pour le moment, notre formulaire est dans un unique fieldset (ensemble de champs). Conséquence : tous les champs sont les uns à la suite des autres, sans distinction. Nous pouvons cela en utilisant un attribut plus complexe que. À titre d'exemple, nous allons mettre les champs, et dans un fieldset et dans un autre.

Voyons pas à pas la construction de ce tuple :

Ici, nous avons donc séparé les champs en deux fieldsets et affiché quelques informations supplémentaires pour aider à la saisie. Au final, nous avons le fichier suivant :

… qui donne la figure suivante.

Retour sur notre problème de slug

Souvenez-vous, au chapitre précédent nous avons parlé des slugs, ces chaînes de caractères qui permettent d'identifier un article dans notre URL. Dans notre zone d'administration, ce champ est actuellement ignoré… Nous souhaitons toutefois le remplir, mais en plus que cela se fasse automatiquement !

Nous avons notre champ que nous pouvons désormais éditer à la main. Mais nous pouvons aller encore plus loin, en ajoutant une option qui remplit instantanément ce champ grâce à un script JavaScript. Pour ce faire, il existe un attribut aux classes nommé. Ce champ a pour principal usage de remplir les champs de type en fonction d'un ou plusieurs autres champs :

Ici, notre champ est rempli automatiquement en fonction du champ. Il est possible bien entendu de concaténer plusieurs chaînes, si vous voulez par exemple faire apparaître l'auteur.

En résumé

Django impose des règles de validation sur le mot de passe afin d'éviter les mots de passe trop facile à deviner et forcer. Il est possible d'ajouter ou supprimer des contraintes en modifiant la liste dans le fichier de configuration.

Marionobef

2014-08-22 15:23

Netinkamas komentaras

la gr猫ve Estrada est venu 脿 la 64e minute quand il zapatillas nike air max baratas a li茅 avec Asier Illarramendi 脿 boucler son tir dans le coin sup茅rieur gauche de l’objectif de 25 verges. C’茅tait la deuxi猫me victoire de la Sociedad de la saison et les d茅place 脿 la cinqui猫me place de la Liga, avec Grenade toujours dans le 15猫me Groupe B trop mijote nike air max command bien pour un Nike Air Max Classic bw combat 脿 la fin que la Russie en quelque sorte ont eu lieu 0-0 脿 Moscou par une R茅publique de c么t茅 l’Irlande qui a gard茅 une vague incessante d’attaques russes 脿 distance - v茅t茅ran nike air max command gardien Shay Given et Aston Villa co茅quipier Richard Dunne Les interpr猫tes exceptionnels. 芦Nous sommes fiers de l’茅volution Lukas Podolski a pris 脿 Cologne dans les derni猫res ann茅es. Depuis ses d茅buts 脿 nos 茅quipes de jeunes, par l’interm茅diaire de son premier match de comp茅tition pour notre 茅quipe de professionnels, 脿 travers une grande renomm茅e internationale en Allemagne, Ce n’茅tait pas une d茅cision facile pour moi du tout, comme Cologne, nos fans et la ville sont quelque chose de sp茅cial pour moi. Je porterai toujours Cologne dans mon heart.Lukas Podolski 脿 rendre son passage 脿 Arsenal Link: nike air max 90 baratas lululemon outlet

Havaianas Womens Poème De Haute Couture Plage À Bout Ouvert Noir kOfC2gzQO9

2014-08-22 15:23

Dentelle Orteil Livre À La Mode Des Femmes De Aisun Des Chaussures Oxford Rouge Tq0MiHDHq

This draw will be made in Nyon on 28 July. Big namesThe 32 survivors of the second qualifying round on 10 and 24 August will advance to the first Zapatillas NIKE Air Max Baratas round proper, to be staged over two legs on 14 and 28 September, where 48 other clubs will lie in wait, including holders Sevilla FC and the 16 teams eliminated in the third qualifying round of the UEFA Champions League. Sometimes I feel we’re being left to fend for ourselves. At the same time, though, I’m aware that it’s up to us to put things right and to work with what we’ve got at the moment. Soutenu par l’arbitre anglais Ken Aston, puis une figure influente sur les arbitres de la FIFA Comit??, ce ??syst??me de feux de circulation?? visait ?? mettre fin ?? la confusion parmi les joueurs et les spectateurs sur les intentions d’un arbitre. Cartons jaunes et rouges ont ??t?? utilis??s d’abord ?? la Coupe du Monde ??? de la m??me ann??e et ont ??t?? un incontournable depuis, m??me nike air max s’??tendre nike air max 90 ?? plusieurs autres codes sportifs, FK Sarajevo were the night’s big winners as the UEFA Champions League first qualifying round first legs concluded on Wednesday. The Bosnia-Herzegovnian champions scored six times away to Marsaxlokk FC to take one huge step towards the second qualifying round and they look likely to be joined there by FH Hafnarfj??rdur who hit four past HB T??rshavn. Smaller competitors that have aggressive pricing structures include Wuala, Digital Bucket, and egnyte. Digital Bucket’s basic plan for 50GB costs $100 per year, while its 100GB of storage will set subscribers back $360 per year, nike air max There are quite a few iOS options in the App Store that promise to keep you out of cuffs, specifically keep those driving under the influence away from DUI checkpoints. PhantomALERT and FuzzAlert (which are available for Android devices as well) are two such apps that have brought government attention to Apple because it only allows approved of apps to be available in its App Store You might like: Lululemon Outlet lululemon outlet

Plateforme des ONG Françaises pour la Palestine
S'abonner à la newsletter
Vous êtes ici : Accueil > ARCHIVES >
13 juin 2014 - traduction de l’article de Ronny Linder-Ganz «Israeli doctors who force-feed Palestinian prisoners risk trial abroad» paru dans le journal Haretz le 12 juin 2014.

L’Association Médicale d’Israël dit ne pas pouvoir protéger les médecins qui en sont membres quand ils se trouvent hors du pays; le projet de loi de la Knesset permettrait aux prisons de demander à la cour de les autoriser à alimenter de force les prisonniers grévistes dont la vie est en danger.

Le président de L’Association Médicale d’Israël a déclaré au journal Haaretz ce mercredi [11 juin 2014] que les médecins qui alimentent de force les prisonniers palestiniens en grève de la faim pourront être jugés à l’étranger même s’ils sont protégés par la loi israélienne. “Les médecins qui pratiqueraient cela sont susceptibles d’être dénoncés par la communauté médicale internationale, et il sera difficile de les défendre s’ils sont poursuivis», a dit le D. Leonid Edelman.

Il y a actuellement dans 8 des hôpitaux israéliens des dizaines de détenus administratifs en grève de la faim. Ils ont été accusés de menace à la sécurité et maintenus sans jugement pour de longues périodes. Ils exigent soit d’être inculpés et jugés soit d’être libérés. L’alimentation forcée est considérée comme une torture et elle est interdite par le code d’éthique de l’Association Médicale d’Israël et de nombreuses résolutions internationales, dont la Déclaration de Tokyo de l’Assemblée Médicale Mondiale– Lignes directrices pour les Médecins Concernant la Torture (1975) et sa Déclaration de Malte sur les grévistes de la faim (1991).

Selon l’association, un médecin qui pratique l’alimentation forcée sur un prisonnier risque donc de faire l’objet de poursuites à l’étranger même si une loi le permettant passe en Israël.

Ce lundi, la Knesset a approuvé en première lecture le projet autorisant les services pénitentiaires israéliens à demander à un tribunal de district la permission de nourrir de force un prisonnier gréviste de la faim dont la vie est en danger.

A une récente conférence, l’Association Médicale d’Israël, des médecins expérimentés, des responsables de syndicats de scientifiques, des représentants du ministère de la Santé, des représentants de la Croix Rouge, et le haut responsable médical des services pénitentiaires ont tous réitéré leurs positions contre l’alimentation forcée.

“L’éthique médicale l’emporte sur le droit” a déclaré Exelmans. «Même si une loi passe nous obligeant à le faire, les médecins doivent refuser. Dans des régimes sombres, les médecins ont appliqué la loi qui contrevenait à l’éthique et cela a conduit aux pires moments de l’histoire.»

Edelman, qui a mené une grève de la faim des médecins pour de meilleures conditions pendant 11 jours en 2011 dit que l’alimentation forcée est une «torture terrible».

Il dit qu’il y a deux façons de nourrir de force, soit par tube d’alimentation oral ou nasal soit par intraveineuse. Les deux méthodes sont très difficiles à imposer aux patients qui résistent, dit-il, et dans les deux cas, les patients doivent être attachés de façon à ce qu’ils ne soient pas blessés. «Parfois, nous devons le faire pour les patients dont le jugement est altéré et nous savons bien comme il faut faire usage de force. Il est interdit de le faire à un patient conscient contre sa volonté - c’est une véritable torture ", a-t-il dit.

Selon Edelman, outre les questions morales et éthiques, l’alimentation forcée ne sauve pas toujours des vies et peut même accélérer la mort dans certains cas. «Ce type de nutrition ne rééquilibre pas toujours le corps immédiatement, même pas à court terme. Un prisonnier qui est proche de la mort est susceptible de mourir, même si nous commençons à le nourrir».

Il a dit que le gouvernement doit prendre en compte que l’alimentation forcée pourrait déclencher la même grande protestation internationale que la mort d’un gréviste de la faim. «La Croix Rouge a expliqué aux Palestiniens que les médecins israéliens suivent toutes les règles, et qu’ils ne peuvent pas [les] nourrir de force en raison des contraintes éthiques.» Il a ajouté que, selon les représentants de la Croix Rouge, des pays comme l’Irak, la Jordanie, le Liban et la Tunisie ont essayé de faire passer des lois qui permettent l’alimentation forcée, «mais les gouvernements ont renoncé parce que les médecins s’y sont opposés.«Interrogé sur le moment où le premier gréviste de la faim peut mourir si la situation ne change pas, Exelmans n’a rien pu dire.»Il s’agit d’un type de grève de la faim que la communauté médicale ne connait pas encore assez. Les prisonniers boivent, certains prennent des vitamines, certains prennent même du sucre de temps en temps. Ce n’est pas aussi connu dans la littérature médicale qu’un refus total de nourriture et de boisson. Ils ne veulent pas mourir ", a-t-il dit.

Ce mardi, l’Association Médicale d’Israël a envoyé une lettre à tous les départements de médecine interne et les salles d’urgence où les grévistes de la faim sont traités pour leur rappeler l’interdiction de l’alimentation forcée.

À partir de dimanche, l’association va mettre en place un numéro d’assistance pour les médecins traitant ces prisonniers.

Source: http://www.haaretz.com/news/national/.premium-1.598313

L’article reprend succinctement le constat de Richard FALK dans son communiqué du 11 juin «Force-Feeding Palestinian Hunger Strikers».

à voir: Grünland Lapo Bandes Homme Pantoufle Noir Ci1273 Larmes Peau Nero XM2BF

Partager / imprimer Rechercher par thématique Prisonniers palestiniens

Articles associés

Sam Edelman La Pompe Robe Noisette Féminin Bleu Marine 10 M Nous Argent Doux Cuir De Mouton Métallique 3Q5te
Se connecter à mon profil
Créer une alerte
Partager cette offre d'emploi
Postuler »

Date de publication: 13 juil. 2018

Date de publication:

Ville: Lyon, FR

Ville:

Entreprise: XPO Logistics

Entreprise:

XPO Logistics Europerecherche pour sonéquipe Achats unAcheteur IT Telecoms.

Contexte et enjeux :

Au seindela Direction des achatsXPO Logistics Europe, rattaché(e) au Directeur des achats France et en relation étroite avec les Directeurs IT et leurs équipes, vous êtes forcedeproposition et apportez des solutions adaptées aux besoins des clients internes.

Vous êtes en charge de réaliser ou déployer les contrats des achats relatifs à l’ensemble des segments de la catégorie IT (Software, Hardware; maintenance, intégration, telecoms, prestations informatiques intellectuelles, telematics…).

Le périmètre géographique couvert est la France, l’Espagne, Portugal.

Enjeux stratégiques : Participation au déploiement des projets stratégiques.

Enjeux opérationnels : Déploiement de la stratégie achat de la catégorie (standardisation, globalisation,…).

Missions :

Vos principales missions sont d’identifier les opportunités et risques, participer à la définition des besoins et à la rédaction des cahiers des charges, Analyser, sélectionner les fournisseurs et suivre leur performance, négocier tous les aspectsdel’acte d’achat dans une perspectivedecoûts complets.

Dans le cadre de vos missions, vous intervenez sur deux types d’activités:

Activités stratégiques :

Avec le Category Leader Europe IT, vous contribuez à la définition et à la mise en oeuvre de la stratégie achats et de son plan d’action sur votre catégorie, en s’appuyant sur l’équipe multifonctionnelle de la catégorie.

Mener et/ou participer aux projets d’optimisation et de progrès continu de la catégorie et du Groupe (efficacité achats, performance fournisseurs, mise en place et utilisation des outils, bénéfices technologiques…).

Activités de pilotage :

Assurer la réalisation du plan d’action annuel pour votre catégorie, soit en réalisant des initiatives, soit en supervisant la réalisation des actions.

Ces activités s’inscrivent dans la réalisation des actions achats opérationnelles et transverses suivantes:

Profil :

Niveau de formation: Diplômé(e) d’unMaster 2en école d’ingénieur / commerce avec une spécialisationen achats.

Niveau d'éxpérience : 5 ans minimum enAchats IT et Telecoms.

Vous disposez d'une forte capacité d'adaptation, d'une force de persuasion et d'un sens pratique développé.

Enfin, vous avez une excellente maîtrise relationnelle et rédactionnelle et votre curiosité vous permettra de réussir à ce poste.

XPO Logistics fait partie du Top 10 mondial des prestataires Supply Chain, offrant des solutions à la pointe de l’innovation aux entreprises les plus performantes. En Europe, l’activité est dirigée par Malcolm Wilson (CEO), Luis Gomez (Transport Solutions) et Richard Cawston (Supply Chain). Le siège européen est à Lyon, France. XPO Logistics conduit l’essentiel de ses opérations en Europe au travers de sa filiale XPO Logistics Europe SA, dont elle détient 86,25% du capital. europe.xpo.com

A échelle mondiale, XPO Logistics accompagne plus de 50 000 clients grâce à un réseau intégré de plus de 91 000 collaborateurs et 1 444 sites dans 32 pays. L’entreprise propose des services de transport en lots partiels, lots complets, affrètement et logistique du dernier kilomètre "last mile", des solutions Supply Chain à fort contenu technologique, des prestations d’entreposage et de distribution à valeur ajoutée, des services d’expéditions urgentes, des solutions multimodales ainsi que de Global Forwarding et d’organisation de transport. Le siège social mondial est à Greenwich, Connecticut, USA. xpo.com

Postuler »
Rechercher des offres d'emploi similaires:
Air Max Thea La Course Prm Champ Mtlc Chaussure / Fieldsommet Mtlc W Des Femmes x7uKThez

Se connecter

Il semble que vous soyez déjà membre de notre communauté de talents. Veuillez entrer votre mot de passe pour continuer.

RECEVEZ TOUTE L’ACTUALITÉ

SUIVEZ L’ACTUALITÉ SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Toute l’actualité en un clic

Les autres sites du réseau

Copyright © 2008 - 2018 Journalducameroun.com - Tous droits réservés Journalducameroun.com est une marque de YOGAM International Group ltd.